Edmundston, le mercredi 20 décembre 2017 - L’équipe du Tour de l’espoir est fière d’annoncer la nomination de Mme Denise Landry Nadeau à titre de coprésidente du Tour de l’espoir, aux côtés de la Dre Carole Williams, qui en sera quant à elle à sa troisième édition en tant que coprésidente de l’événement.

Denise Landry Nadeau, originaire d’Edmundston, est bien connue dans le milieu sportif pour ses nombreux exploits en tant que coureuse, cycliste et triathlonienne. En 2012, son engagement dans des causes sociales et sportives a d’ailleurs été reconnu, lorsqu’elle a reçu la médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II.

« Je suis honorée qu’on ait pensé à moi pour la coprésidence de cet événement, qui jouit d’une excellente réputation, affirme Denise Landry Nadeau. J’ai déjà eu l’occasion de participer au Tour de l’espoir à trois reprises, et je peux vous dire que c’est une expérience inoubliable. On y fait des rencontres fantastiques, on sensibilise la population quant à l’importance de mener une vie active, et on contribue à une cause importante, soit la campagne de l’Arbre de l’espoir. »

Le 8e Tour de l’espoir aura lieu du 26 au 29 juillet 2018. Les cyclistes partiront d’Edmundston le jeudi matin, passeront par le Restigouche, la région Chaleur, la Péninsule acadienne, la région de Miramichi et le comté de Kent, avant d’arriver à Moncton le dimanche en fin d’après-midi.

Les fonds amassés lors du Tour de l’espoir sont versés à la campagne de l’Arbre de l’espoir, qui permet d’améliorer les soins offerts aux personnes atteintes du cancer, ici même au Nouveau-Brunswick. En 2017, les cyclistes du Tour de l’espoir ont présenté un chèque de 160 000$ à la campagne de l’Arbre de l’espoir.

« Je suis très heureuse de voir Denise se joindre à nous, affirme Dre Carole Williams, coprésidente du Tour de l’espoir. Je sais que Denise est une athlète accomplie, et qu’elle a tout ce qu’il faut pour nous aider à faire de l’édition 2018 du Tour de l’espoir un grand succès! J’ai très hâte de pédaler à ses côtés en juillet prochain. J’invite les gens à s’inscrire dès maintenant pour ce qui sera sans doute une autre superbe édition du Tour de l’espoir! »

Les inscriptions pour le Tour de l’espoir 2018 sont ouvertes, et une quarantaine de cyclistes ont déjà confirmé leur présence. La date limite pour profiter de l’inscription hâtive est le 31 janvier 2018. Les places sont limitées.

« Nous avons eu d’excellents commentaires à la suite du Tour de l’espoir 2017, et nous sommes convaincus que l’édition 2018 sera encore meilleure, affirme Jacques B. LeBlanc, président-directeur général de la Fondation CHU Dumont. Nous sommes très heureux d’accueillir Denise comme coprésidente. Elle amène avec elle un gros bagage d’expérience, beaucoup d’enthousiasme et de bonne humeur, et une attitude de championne. Je suis convaincu qu’elle nous aidera à faire de ce 8e Tour de l’espoir le meilleur à ce jour! »

Détails de l’événement
Quand : Du jeudi 26 juillet au dimanche 29 juillet 2018
Où : Edmundston à Moncton
Pour s’inscrire : www.tourespoir.com
Où vont les fonds amassés : Centre d’oncologie Dr-Léon-Richard; Auberge Mgr-Henri-Cormier; Unités satellites du Nord; recherche contre le cancer.
Nombre de cyclistes lors de l’édition 2017 : 67
Montant amassé en 2017 : 160 000 $

Pour plus de détails ou pour faire une entrevue :
Denis Robichaud
Directeur des communications
Tour de l’espoir
506 380-8134
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
La population du Nouveau-Brunswick a une fois de plus montré son appui à la campagne de l’Arbre de l’espoir en lui permettant d’amasser une somme totale de 1 619 743 $. Le montant a été présenté au terme du grand Radiothon de l’Arbre de l’espoir de Radio-Canada, le point culminant de cette campagne annuelle.

Le grand rendez-vous radiophonique animé par Martine Blanchard et Janic Godin a été diffusé en direct du CCNB-Dieppe de 9 h à 19 h, sur les ondes d’ICI Radio-Canada Première. Ce sont les animatrices de CBC Jonna Brewer et Vanessa Blanch qui avaient lancé le bal, de 6h à 9h, avec la présentation du Radiothon de CBC Radio One. 

« Tout au long de la journée, nous avons entendu des témoignages imprégnés d’espoir, de courage et de détermination, explique Denis Larocque, coprésident de la campagne de l’Arbre de l’espoir. Oui, nous avons amassé beaucoup d’argent grâce aux bénévoles, donateurs et partenaires. Mais il faut aussi retenir que les gens qui combattent la maladie et les professionnels qui les soignent ont reçu un message clair aujourd’hui : ils ne sont pas seuls dans ce combat. Ils ont la population du Nouveau-Brunswick derrière eux, et nous en avons eu la preuve tout au long de cette 29e campagne de l’Arbre de l’espoir! »

Joannie Benoit, survivante du cancer et coprésidente de la campagne de l’Arbre de l’espoir, a elle aussi vécu des émotions fortes.

« C’est fantastique! Les mots me manquent pour exprimer ma gratitude face à la générosité du public! Tout au long de la journée, nous avons entendu des témoignages touchants de patients, de survivants, de professionnels de la santé, de donateurs et de bénévoles. Les artistes sont venus nous dire qu’ils sont là pour nous appuyer. Tous ceux et celles qui sont passés par le CCNB de Dieppe aujourd’hui ont ceci en commun : ils croient la cause. Ils ont espoir qu’en unissant nos efforts, nous pourrons en faire plus pour combattre le cancer. L’union fait la force, et nous en avons encore une fois une la preuve aujourd’hui! »

Pour Mme Colette Francoeur, Directrice générale d’ICI Acadie, le Radiothon est rassembleur et mobilisateur. «  Nous ne pouvons rester indifférents devant un tel élan de générosité et devant tout le travail accompli dans les communautés pour combattre la maladie. C’est pourquoi la grande famille d’ICI Acadie est fière d’être associée à l’Arbre de l’espoir.  Je lève mon chapeau à toute notre équipe qui a relevé le défi encore une fois pour offrir une journée de radio mémorable et je félicite chaleureusement tous ceux et celles qui ont contribué au succès de cette campagne.  »

Jacques B. LeBlanc est PDG de la Fondation CHU Dumont. 

« Nous venons encore une fois de vivre un moment incroyable! Au nom des patients et du personnel médical, je remercie sincèrement tous ceux qui ont donné à la campagne de l’Arbre de l’espoir, que ce soit en faisant un don ou en offrant de leur temps pour appuyer la cause. Cette campagne connait du succès parce qu’elle repose sur des bases solides dans de nombreuses communautés du Nouveau-Brunswick, et la raison est simple : les retombées profitent aux patients des quatre coins de la province. Grâce aux fonds amassés, nous serons en mesure de continuer d’améliorer la qualité des soins offerts aux patients atteints du cancer. »

Les dons à la 29e campagne de l’Arbre de l’espoir seront investis afin d’améliorer les soins offerts au Centre d’oncologie Dr-Léon-Richard et dans les unités satellites du Nord. Les fonds serviront aussi à poursuivre les efforts de recherche contre le cancer, et à améliorer le confort des patients qui séjournent gratuitement à l’Auberge Mgr-Henri-Cormier de Moncton. 

Parmi les projets prioritaires, on retrouve : 
  • L’achat de l’instrumentation technique de Mohs, afin de traiter certains cancers de la peau;
  • La mise en place de la radiothérapie dynamique et adaptative, afin de mieux cibler les volumes à traiter et réduire la dose envoyée aux tissus sains;
  • L’achat d’appareil Vein Viewer pour mieux identifier le site de ponction veineuse et ainsi éviter les complications potentielles;
  • L’achat de fauteuils de traitements spécialisés qui sont plus confortables pour les patients, et plus ergonomiques pour les membres du personnel;
  • L’achat d’un applicateur Fletcher pour la tomodensitométrie et l’imagerie par résonance magnétique. Cet appareil est surtout utilisé dans le traitement du cancer du col de l’utérus.
  • Divers projets d’amélioration et d’entretien de l’Auberge Mgr-Henri-Cormier.
MÉDIAS
Denis Robichaud
Directeur des communications et des relations publiques
Fondation CHU Dumont
506 380-8134 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Cynthia Boudreau
Agente des communications
Radio-Canada 
506 853-6723 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Moncton, le lundi 28 août 2017 – La campagne de l’Arbre de l’espoir vient de perdre l’un de ses plus grands ambassadeurs. M. Denis Richard, qui s’était joint à la campagne en 2016 à titre de coprésident provincial, a perdu son combat contre le cancer. L’auteur-compositeur-interprète et acteur luttait contre la maladie depuis plusieurs années.

Claude Paré est vice-président du Cabinet provincial de la campagne de l’Arbre de l’espoir.

« Denis a été, pour de nombreuses personnes, une véritable source d’inspiration. Pendant plusieurs années, il a vécu la maladie de près et malgré ce combat, il n’a jamais hésité à donner un coup de main à la campagne de l’Arbre de l’espoir. Il n’a peut-être été coprésident que pour une seule campagne, mais il a laissé sa marque, par ses témoignages touchants, ses paroles encourageantes, et son message d’espoir. Nous offrons nos plus sincères condoléances à sa famille et à ses amis. »

Au cours de l’automne 2016, Denis Richard a participé à de nombreuses activités liées à la campagne de l’Arbre de l’espoir. Il a livré plusieurs témoignages, et c’est avec honnêteté et générosité qu’il a partagé avec le public les hauts et les bas de son combat contre le cancer. Aux côtés de l’acteur et lutteur Robert Maillet, lui aussi coprésident de la campagne 2016, Denis Richard a mené la campagne de l’Arbre de l’espoir 2016 de main de maître, une contribution remarquée et appréciée par le personnel médical, les patients, les bénévoles et l’équipe de la Fondation CHU Dumont.

« Nous savions que Denis ferait un excellent travail à la tête de la campagne, aux côtés de Robert, mais il nous en a donné encore plus que ce à quoi on s’attendait, explique Jacques B. LeBlanc, PDG de la Fondation CHU Dumont. Je pense que ça décrit bien qui était Denis Richard : quand il s’investissait dans quelque chose, il se donnait à fond pour réussir et pour atteindre les objectifs fixés. Malgré son propre combat contre le cancer, Denis était toujours prêt à prendre la parole afin d’inspirer les gens. Il voulait leur donner de l'espoir dans leur lutte contre la maladie. La contribution de Denis à la campagne de l'Arbre de l'espoir a été immense. Notre équipe a été marquée par son passage à l’Arbre de l’espoir, et sa contribution ne sera jamais oubliée. »

-30-

Pour plus d’informations ou pour faire une entrevue : 
Denis Robichaud
Directeur des communications et des relations publiques
Campagne de l’Arbre de l’espoir
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. / 506 869-2835 / 506 380-8134
Moncton, le 10 septembre 2017 – L’édition 2017 de La Virée a permis d’amasser 90 000 $ pour l’amélioration des soins et services de santé offerts au Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont. Plus de cent participants se sont donné rendez-vous le 9 septembre pour cette troisième édition de l’activité.

C’est par une belle journée ensoleillée que 53 voitures ont fait le trajet de plus de 500 km, faisant quelques arrêts à des endroits exclusifs, bien ciblés.

Cette année encore, les fonds recueillis par La Virée iront vers l’achat éventuel de pièces d’équipements spécialisées pour le nouveau bloc opératoire présentement en construction.

« Comme médecin, je veux avoir accès aux meilleurs outils de travail disponibles afin que mes patients reçoivent les meilleurs soins possible », explique Dr Marc Savoie, urologue au Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont et membre du comité organisateur de La Virée. « Nous avons déjà un personnel hautement qualifié au Centre hospitalier et bientôt, nous aurons accès à de nouveaux espaces de travail modernes et mieux adaptés; avec un peu de travail et d’effort, nous pourrons aussi nous assurer d’avoir les meilleurs équipements. »

La Virée 2017 était commanditée par le Groupe Lounsbury qui opère BMW & MINI Moncton, Audi Moncton et Lounsbury Chevrolet Moncton.

« Nous sommes fiers d’être co-commanditaire en titre de cette activité de collecte de fonds au profit de la santé et du mieux-être de notre communauté », indique M. Kendall Underhill, directeur général chez Lounsbury Chevrolet Moncton. « La participation à des activités comme La Virée permet la réalisation de projets de développement importants pour notre hôpital et l’acquisition de nouvelles pièces d’équipements spécialisées qui, au fond, nous bénéficient tous. »

Paul Maillet, participant, compte certainement revenir à l’activité l’an prochain.

« La Virée promet toujours une journée le fun, remplie de surprises et ne déçoit jamais; mais La Virée, c’est plus que ça. Nous devons avant tout nous rappeler que nous faisons ceci pour une excellente cause. La santé, c’est ce que nous avons de plus précieux. À un moment ou un autre de notre vie, nous aurons tous besoin de traitements médicaux. Dans ces moments-là, nous réalisons l’importance d’avoir accès aux meilleurs soins et services de santé chez nous. Voilà ce que représente La Virée et c’est pourquoi je l’appuie. »

Nathalie Gasse Farrah, gestionnaire du développement à la Fondation CHU Dumont, se dit contente du succès de cette troisième édition.

« Je tiens à remercier tous les participants, ainsi que nos généreux commanditaires. Nous venons de vivre une journée mémorable ensemble et en plus, les fonds que nous avons recueillis feront une différence considérable dans la qualité des soins de nos patients. »

La Virée est une activité de collecte de fonds au profit du Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont qui s’adresse aux amateurs de voitures ayant le bien-être de leur communauté à cœur. C’est l’occasion pour un groupe de gens ayant un intérêt commun de rouler ensemble pendant toute une journée en faisant quelques arrêts à des endroits exclusifs le long du parcours. Le parcours demeure secret. Ainsi, à chaque arrêt, les participants reçoivent une carte routière détaillant seulement le trajet jusqu’au prochain arrêt. La journée se termine avec un cocktail suivi d’un souper.

L’an dernier, l’activité avait rapporté 52 000 $.

-30-
Renseignements : Isabelle Stewart
Agente des communications Fondation CHU Dumont
506-869-2106 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Moncton, le 18 juin 2017 – La quatrième édition d’Un phare dans la nuit a été couronnée de succès, grâce à la participation de centaines de gens de la communauté qui sont venus montrer leur appui à une approche complète de rétablissement en santé mentale. L’événement avait lieu les 16 et 17 juin à l’Université de Moncton.

« La vie perd tout son sens lorsque le plaisir s’éteint, lorsque la pensée devient confuse et que les sens jouent des tours », indique Dr Patrick Marcotte, psychiatre au Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont et organisateur de l’événement. « Les héros de ce monde, à mes yeux, ce sont les personnes qui combattent au quotidien un trouble mental. Je tiens à remercier tous ceux et celles qui, par leur simple présence à cet événement, ont su rassurer les personnes atteintes et leurs proches que cette cause a de l’importance à leurs yeux. »

Un phare dans la nuit est une campagne de sensibilisation qui a pour but de déstigmatiser les troubles de santé mentale. L’événement annuel est organisé par le département de psychiatrie du Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont, en collaboration avec la Fondation CHU Dumont. Un phare dans la nuit, c’est aussi l’occasion d’inviter ceux qui sont atteints à se dépasser. De fait, la planification et la production de l’événement font partie du plan de traitement des patients. L’événement valorise toute activité pouvant jouer un rôle crucial dans le rétablissement; soit les arts visuels, l’écriture, la musique, les arts de la scène et les témoignages.

« Un phare dans la nuit me permet de m’évader de mon trouble mental », explique Todd Arsenault, participant. « Je ne pense à rien d’autre lorsque je joue de la musique. Cet événement me permet de partager ma passion pour la musique avec un public des plus réceptif et respectueux. »

Plusieurs activités avaient lieu dans le cadre de l’événement. Le vendredi soir, il y avait une soirée de musique informelle. Le samedi, différentes conférences avaient lieu avec des spécialistes du domaine, dont Dre Marie-Josée Poulin, psychiatre à l’Institut universitaire en santé mentale de Québec, qui a fait plusieurs centaines de présentations scientifiques sur les scènes nationale et internationale. En soirée, les gens étaient invités à une exposition d’art et finalement, au grand spectacle de variétés Un phare dans la nuit.

Selon Jacques B. LeBlanc, président-directeur général de la Fondation CHU Dumont, l’événement a été un franc succès.

« La santé mentale est un sujet qui nous touche tous de près ou de loin. Il faut en parler. Il faut briser les mythes qui l’entourent. Cet événement, selon moi, c’est un grand pas de l’avant. Nous avons vu plusieurs personnes touchées par la maladie mentale sortir de l’ombre cette fin de semaine et partager leurs passions et leurs témoignages. La Fondation est fière de se joindre aux efforts pour démystifier et déstigmatiser les maladies mentales.

Pour plus de détails concernant l’événement, rendez-vous au www.unpharedanslanuit.org ou visitez la page Facebook Un phare dans la nuit.

-30-
 
Information :

Isabelle Stewart
Agente des communications
Fondation CHU Dumont
506.869.2106
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Notre mission

Engager pleinement les partenaires et la communauté dans l’amélioration des services de soins de santé du Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont.

Chaque don fait envers le CHU Dumont

fait une différence substantielle dans la livraison des soins de santé.

Faites un don