Le 23e Gala de la Saint-Valentin de la Fondation CHU Dumont, présenté par la Banque Nationale, a encore une fois connu un succès remarquable, permettant d’amasser 95 000 $ pour l’amélioration des soins au Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont de Moncton.
Gala 2018
Dans la photo, de gauche à droite : Lucie Roy (coordinatrice d'événements - Fondation CHU Dumont), Annie LeBouthillier (membre du comité organisateur), Dennis Abud (président du comité organisateur), Chantal Saumure (membre du comité organisateur), Johanne Roy (Réseau de santé Vitalité), Réjean Després (Banque Nationale), Marc Lanteigne (membre du comité organisateur), Paul LeBlanc (membre du comité organisateur) et Ray Roberge (membre du comité organisateur). Photo Gabrielle Bissonnette Photography.

Le Gala de la Saint-Valentin, qui se tenait au Delta Beauséjour de Moncton, est un des événements de marque de la Fondation CHU Dumont. Chaque année, les recettes de la soirée sont investies dans l’amélioration des soins et des services de santé offerts au Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont. Cette année, les fonds amassés viendront appuyer trois secteurs de l’hôpital : le service de néphrologie, le bloc opératoire et le service d’urologie.

La Dre Kathy Ferguson est chef du Service de néphrologie.

« Le patient reçoit actuellement ses traitements d’hémodialyse à l’hôpital à raison d'un minimum de 3 fois par semaine. Chaque traitement est d’une durée habituelle de quatre heures; ce qui n’est pas évident pour certains patients – ceux qui travaillent à temps plein par exemple. L’objectif de notre projet, c’est de permettre à certains patients de recevoir leurs traitements à domicile. Une part des recettes du 23e Gala de la Saint-Valentin sera utilisée pour faire l’achat d’appareils qui permettront de transférer ces patients à domicile, et nous sommes très reconnaissants pour l’appui reçu lors de cette soirée. »

Le 23e Gala de la Saint-Valentin a attiré plus de 500 convives. Lors de cette soirée riche en gastronomie et en musique, les participants ont eu droit à un souper gastronomique quatre services, préparé par le chef cuisinier exécutif du Delta Beauséjour, Stefan Müller. La soirée a été couronnée par une fête après-gala, mettant en vedette le groupe Nine Mile River.

Les invités ont aussi eu l’occasion de participer à un encan silencieux et à un encan en direct, afin de courir la chance de remporter un des nombreux prix, dont un voyage à Montréal pour aller voir une partie des Canadiens, une soirée « chef à la maison » avec le chef cuisinier Stefan Müller, et un forfait comprenant un repas au restaurant Windjammer et une nuitée au Delta Beauséjour.

« Le Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont compte sur l’appui de la Fondation CHU Dumont pour maintenir son niveau d’excellence en ce qui concerne les services de santé qui y sont offerts, explique le Dr Martin Robichaud, directeur médical au CHU Dumont. Grâce au Gala de la Saint-Valentin, nous serons en mesure d’appuyer l’amélioration des soins dans trois secteurs de notre hôpital.  Je remercie sincèrement ceux et celles qui ont participé à cet événement de marque.»

Réjean Després est vice-président – particuliers et entreprises – à la Banque Nationale. Il se réjouit du succès de l’événement.

« La Banque Nationale est fière de commanditer le Gala de la Saint-Valentin depuis 1995. Une des priorités de notre organisation est d’appuyer activement le développement économique et social des communautés qu’elle dessert et toute communauté où il fait bon vivre doit permettre l’accès à des soins et services de santé de qualité. C’est pourquoi nous sommes fiers de poursuivre notre partenariat avec la Fondation CHU Dumont. »

Pour sa part, le président du Conseil d’administration de la Fondation CHU Dumont, René Collette, se dit très reconnaissant de l’appui continu du public envers les activités de la Fondation.

« Nous sommes choyés de pouvoir compter sur l’appui de la population pour des événements comme le Gala de la Saint-Valentin, affirme-t-il. Je pense que les gens comprennent bien l’impact majeur de leur participation à une telle activité. Les retombées sont claires et évidentes. Grâce à la générosité des participants et des commanditaires, notre Centre hospitalier sera en mesure d’aller de l’avant avec trois projets prioritaires. Les invités au Gala de la Saint-Valentin et les partenaires de l’événement peuvent être fiers d’avoir contribué concrètement à l’amélioration des soins offerts au CHU Dumont! »
logo biker only
La huitième édition du Tour de l’espoir sera la plus courue de son histoire, avec 121 cyclistes inscrits à l’événement! Le Tour de l’espoir, c’est un événement cycliste de 650 km étalé sur quatre jours, qui permet d’amasser des fonds pour la campagne de l’Arbre de l’espoir, tout en sensibilisant la population à l’importance d’adopter de saines habitudes de vie. En 2017, l'événement avait permis d’amasser une somme de 160 000 $.

Encore une fois cette année, des cyclistes des quatre coins de la province se joindront à l’événement :
  • Région Chaleur : 31
  • Sud-Est : 29
  • Région d’Edmundston : 22
  • Péninsule acadienne : 16
  • Saint-Quentin/Kedgwick : 12
  • Grand-Sault : 3
  • Comté de Kent : 3
  • Fredericton : 2
  • Saint-Jean/Rothesay : 2
  • Rogersville : 1
En 2017, le Tour de l’espoir avait attiré 67 cyclistes, alors qu’une cinquantaine de participants avaient pris part à l’édition de 2016. Le comité organisateur du Tour de l’espoir se réjouit du nombre d’inscriptions cette année.

« C’est tout simplement incroyable de voir l’intérêt que suscite l’événement cette année, affirme la Dre Carole Williams, coprésidente du Tour de l’espoir. Le Nord-Ouest, le Restigouche, la région Chaleur, la Péninsule acadienne et le Sud-Est seront très bien représentés, et encore une fois cette année, nous aurons des cyclistes de plusieurs groupes d’âge et avec différents niveaux d’expérience. Tous et toutes seront là pour nous aider à amasser des fonds pour la 30e campagne de l’Arbre de l’espoir. Je peux vous assurer que les fonds amassés feront une réelle différence dans la qualité des soins qu’on peut offrir aux patients atteints du cancer, ici même au Nouveau-Brunswick. »

C’est avec beaucoup d’enthousiasme que Denise Landry Nadeau, coprésidente de l’événement, entrevoit l’édition 2018 du Tour de l’espoir.

« Quel beau groupe de cyclistes nous aurons pour cette huitième édition! Parmi ces 121 participants, nous avons des cyclistes pour qui ce sera une première expérience, et d’autres qui ont pris part à plusieurs éditions du Tour de l’espoir. Si je me fie aux éditions passées, une belle camaraderie va se développer au sein du groupe de cyclistes. Et n’oublions pas la cause dans tout ça! Nous amasserons des fonds pour la 30e campagne de l’Arbre de l’espoir tout en faisant la promotion d’un mode de vie sain et actif. »

Le comité organisateur se réjouit de la popularité croissante de l’événement, et lance par ailleurs un appel au public, afin de trouver des bénévoles prêts à mettre la main à la pâte pour assurer le bon déroulement de l’événement cycliste.

« Nous sommes très heureux du nombre d’inscriptions. Ça dépasse largement nos attentes, explique Jacques B. LeBlanc, organisateur en chef de l’événement. Toutefois, avec autant de cyclistes, nous devrons nous assurer d’avoir un plus grand groupe de bénévoles cette année. Ceux et celles qui ont donné de leur temps lors de nos dernières éditions vous le diront : il s’agit d’une fin de semaine bien remplie, mais lors de laquelle on s’amuse tout en se faisant de nombreux nouveaux amis. Nous invitons tous ceux et celles qui veulent nous donner un coup de main à communiquer avec nous. »

2018 sera une année importante pour la campagne de l’Arbre de l’espoir, qui fêtera son 30e anniversaire. Depuis ses débuts en 1989, la campagne a permis d’amasser 26 millions de dollars. Les dons permettent d’améliorer les soins offerts au Centre d’oncologie Dr-Léon-Richard de Moncton et dans les unités satellites du nord de la province, d’appuyer les efforts de recherche contre le cancer, et d’améliorer le confort des patients qui séjournent gratuitement à l’Auberge Mgr-Henri-Cormier.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
506 869-2835

Pour appuyer un participant du Tour de l’espoir 2018 :
www.tourespoir.com
Frank Williams Spectacle 23 sept 11
Les auditions en vue de la cinquième édition de l’événement Un phare dans la nuit auront lieu le dimanche 25 février prochain à Moncton.

Un phare dans la nuit, c’est une campagne proposant une approche complète visant le rétablissement en santé mentale. La campagne met aussi l’accent sur la sensibilisation, afin de démystifier les troubles de santé mentale auprès de la population générale. L’événement aura lieu du 10 au 12 mai 2018 à Moncton.

Les organisateurs sont à la recherche de musiciens, chanteurs et danseurs qui souhaitent montrer leurs talents sur scène, tout en contribuant à une excellente cause : la sensibilisation aux maladies mentales.

Le Dr Patrick Marcotte, psychiatre au Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont, est l’idéateur d’Un phare dans la nuit.

« Certains participants ont eux-mêmes été confrontés à des problèmes de santé mentale. D’autres participent à un Un phare dans la nuit pour appuyer la cause. Nous avons eu énormément de succès avec les éditions passées, et les commentaires des participants et du public sont toujours très positifs. Pour les participants, il est très bénéfique de se retrouver devant public et d’avoir l’occasion de partager leur talent et leur passion. Malheureusement, même si on est en 2018, il y a encore tellement de fausses conceptions néfastes qui rongent le domaine de la santé mentale. Cet événement rassembleur nous permet de remettre les pendules à l’heure, tout en braquant les projecteurs sur les réussites et les talents d’ici. »

L’artiste Ronaldo Richard a eu l’occasion de participer à l’événement dans le passé. « Un phare dans la nuit, c’est un événement qui occupe une place spéciale dans mon cœur.  Mes participations à l’événement m’ont donné l’occasion de partager mon monde intérieur avec un public des plus réceptif et respectueux. Je me suis senti entouré par un grand cercle d’ami(e)s, et j’ai eu l’occasion de me dépasser et de partager ma passion. J’encourage fortement les gens qui ont un talent à partager à se présenter aux auditions pour avoir un avant-goût de cet événement! »

La Fondation CHU Dumont est fière d’appuyer la tenue de la cinquième édition d’Un phare dans la nuit. Jacques B. LeBlanc est le PDG de la Fondation.

« Il est clair dans mon esprit qu’on doit parler davantage de santé mentale dans notre société.  Il existe encore malheureusement plusieurs tabous autour de cet enjeu important, mais je suis convaincu que des événements comme Un phare dans la nuit contribuent à briser les tabous. Grâce à cet événement annuel et aux nombreux artistes qui acceptent d’y participer, on parle positivement de la santé mentale, et on amasse des fonds pour améliorer les soins offerts aux patients. J’espère que les artistes de la région seront nombreux au rendez-vous cette année! »

Frank Williams devient porte-parole

Les organisateurs d’Un phare dans la nuit sont par ailleurs fiers d’annoncer que l’artiste Frank Williams sera le porte-parole de l’événement. Bien connu comme chanteur, musicien et finaliste à la populaire émission La Voix, Frank Williams est aussi infirmier en santé mentale au Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont de Moncton.

« C’est une cause qui me tient beaucoup à cœur, affirme-t-il. Dans ma carrière en santé mentale, j’ai constaté à quel point les arts peuvent jouer un rôle important dans le rétablissement d’une personne. Un phare dans la nuit est un événement inclusif et une occasion en or de monter sur la scène et présenter le fruit de son travail. J’encourage fortement ceux et celles qui ont envie de partager leur talent et leur passion à se présenter aux auditions le 25 février prochain! »

Les auditions pour les artistes en chant, musique et danse auront lieu le 25 février 2018, de 9h à 16h, à la Salle Jeanne-de-Valois du Centre universitaire de Moncton. Les artistes qui souhaitent s’inscrire peuvent envoyer un courriel à l’adresse : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. .

L’événement Un phare dans la nuit, qui aura lieu du 10 au 12 mai, donnera aussi une place importante aux artistes qui oeuvrent dans d’autres domaines. Ceux et celles qui souhaitent exposer ou présenter des livres, peintures, dessins, photographies, tricots et sculptures peuvent faire part de leur intérêt en envoyant un courriel à l’adresse : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. .
TE17 57
Les cyclistes qui veulent profiter de l’inscription hâtive en vue du Tour de l’espoir 2018 ont jusqu’au 31 janvier pour le faire. Cette année, le Tour de l’espoir aura lieu du 26 au 29 juillet. 

Le Tour de l’espoir, c’est un événement cycliste étalé sur quatre jours, qui permet d’amasser des fonds pour la campagne de l’Arbre de l’espoir, tout en sensibilisant la population à l’importance d’adopter de saines habitudes de vie. En 2017, l'événement avait permis d’amasser une somme de 160 000$.

« En juillet prochain, les participants au Tour de l’espoir auront la chance de parcourir le Nouveau-Brunswick à vélo aux côtés de personnes qui, comme eux, ont à cœur l’amélioration des soins offerts aux personnes atteintes du cancer au Nouveau-Brunswick, explique la Dre Carole Williams, coprésidente du Tour de l’espoir. Les fonds amassés font une réelle différence dans la qualité des soins qu’on peut offrir aux patients atteints du cancer, ici même au Nouveau-Brunswick. »

Comme ce fut le cas l’an dernier, les participants au Tour de l’espoir partiront d’Edmundston le jeudi matin et pédaleront jusqu’à Campbellton. Après une nuit de repos bien méritée, ils pédaleront jusqu’à Caraquet, en passant la région Chaleur. Le samedi, les cyclistes feront la route de Caraquet à Miramichi, en passant par Tracadie et Néguac. Durant la dernière journée de vélo, les cyclistes pédaleront de Miramichi à Moncton, en passant par le comté de Kent et la région de Shediac.

« J’ai tellement hâte de vivre cette belle aventure aux côtés de cyclistes des quatre coins de la province, affirme Denise Landry Nadeau, coprésidente de l’événement. Le Tour de l’espoir, c’est un message qu'on lance à notre communauté quant à l'importance d'être actif et engagé dans l'amélioration de notre santé. C’est aussi une expérience inoubliable qui nous permet de nous dépasser physiquement et mentalement, tout en créant de nouvelles amitiés et de nombreux souvenirs ! »

2018 sera une année importante pour la campagne de l’Arbre de l’espoir, qui fêtera son 30e anniversaire. Depuis ses débuts en 1989, la campagne a permis d’amasser près de 26 millions de dollars. Les dons permettent d’améliorer les soins offerts au Centre d’oncologie Dr-Léon-Richard de Moncton et dans les unités satellites du nord de la province, d’appuyer les efforts de recherche contre le cancer, et d’améliorer le confort des patients qui séjournent gratuitement à l’Auberge Mgr-Henri-Cormier.

Pour profiter de l’inscription hâtive, les participants devront s’inscrire avant le 31 janvier 2018. Pour tous les détails, veuillez visiter le www.tourespoir.com.

Pour plus d’informations ou pour s’inscrire :
1 800 862-6775
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
L’équipe du Tour de l’espoir est fière d’annoncer la nomination de Mme Denise Landry Nadeau à titre de coprésidente du Tour de l’espoir, aux côtés de la Dre Carole Williams, qui en sera quant à elle à sa troisième édition en tant que coprésidente de l’événement.

Denise Landry NadeauDenise Landry Nadeau, originaire d’Edmundston, est bien connue dans le milieu sportif pour ses nombreux exploits en tant que coureuse, cycliste et triathlonienne. En 2012, son engagement dans des causes sociales et sportives a d’ailleurs été reconnu, lorsqu’elle a reçu la médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II. 

« Je suis honorée qu’on ait pensé à moi pour la coprésidence de cet événement, qui jouit d’une excellente réputation, affirme Denise Landry Nadeau. J’ai déjà eu l’occasion de participer au Tour de l’espoir à trois reprises, et je peux vous dire que c’est une expérience inoubliable. On y fait des rencontres fantastiques, on sensibilise la population quant à l’importance de mener une vie active, et on contribue à une cause importante, soit la campagne de l’Arbre de l’espoir. »

Le 8e Tour de l’espoir aura lieu du 26 au 29 juillet 2018. Les cyclistes partiront d’Edmundston le jeudi matin, passeront par le Restigouche, la région Chaleur, la Péninsule acadienne, la région de Miramichi et le comté de Kent, avant d’arriver à Moncton le dimanche en fin d’après-midi.

Les fonds amassés lors du Tour de l’espoir sont versés à la campagne de l’Arbre de l’espoir, qui permet d’améliorer les soins offerts aux personnes atteintes du cancer, ici même au Nouveau-Brunswick. En 2017, les cyclistes du Tour de l’espoir ont présenté un chèque de 160 000$ à la campagne de l’Arbre de l’espoir. 

« Je suis très heureuse de voir Denise se joindre à nous, affirme Dre Carole Williams, coprésidente du Tour de l’espoir. Je sais que Denise est une athlète accomplie, et qu’elle a tout ce qu’il faut pour nous aider à faire de l’édition 2018 du Tour de l’espoir un grand succès! J’ai très hâte de pédaler à ses côtés en juillet prochain. J’invite les gens à s’inscrire dès maintenant pour ce qui sera sans doute une autre superbe édition du Tour de l’espoir! »

Les inscriptions pour le Tour de l’espoir 2018 sont ouvertes, et une quarantaine de cyclistes ont déjà confirmé leur présence. La date limite pour profiter de l’inscription hâtive est le 31 janvier 2018. Les places sont limitées.

« Nous avons eu d’excellents commentaires à la suite du Tour de l’espoir 2017, et nous sommes convaincus que l’édition 2018 sera encore meilleure, affirme Jacques B. LeBlanc, président-directeur général de la Fondation CHU Dumont. Nous sommes très heureux d’accueillir Denise comme coprésidente. Elle amène avec elle un gros bagage d’expérience, beaucoup d’enthousiasme et de bonne humeur, et une attitude de championne. Je suis convaincu qu’elle nous aidera à faire de ce 8e Tour de l’espoir le meilleur à ce jour! »

Détails de l’événement
Quand : Du jeudi 26 juillet au dimanche 29 juillet 2018
Où : Edmundston à Moncton
Pour s’inscrire : www.tourespoir.com
Où vont les fonds amassés : Centre d’oncologie Dr-Léon-Richard; Auberge Mgr-Henri-Cormier; Unités satellites du Nord; recherche contre le cancer.
Nombre de cyclistes lors de l’édition 2017 : 67
Montant amassé en 2017 : 160 000 $

GFAC
Les membres du conseil d’administration de la Fondation de l’industrie alimentaire du Canada atlantique ont récemment visité le Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont pour y présenter un chèque de 50 000 $ à la Fondation CHU Dumont. Ce don porte la contribution totale de la Fondation de l’industrie alimentaire du Canada atlantique à un demi-million de dollars.

La Fondation de l’industrie alimentaire du Canada atlantique a été mise sur pied en 1999 afin de venir en aide aux enfants malades.

Les dons à la Fondation CHU Dumont ont notamment permis de procéder à l’implantation du programme AMPROOB, une formation de trois ans offerte à l’équipe de base interprofessionnelle du service d’obstétrique et qui vise à améliorer la sécurité des patients.

Le personnel infirmier, les médecins, les gynécologues  et les obstétriciens ont tous reçu la même formation. Ils ont participé à des simulations de situations d’urgence, ont assisté à des ateliers de perfectionnement, et ont approfondi leur compréhension du rôle qu’ils ont à jouer lors de situation d’urgence.

La Fondation CHU Dumont est très reconnaissante pour cette remarquable contribution.

Dans la photo, de gauche à droite : Tom Margeson, Perry Chippin, Pam MacMillan, Jacques B. LeBlanc (PDG de la Fondation CHU Dumont), Jim Cooke (Trésorier), Belinda Parker (Directrice générale), Steve Chiasson et Brad Neville.
PHOTO RADIOTHON 2017 1
La population du Nouveau-Brunswick a une fois de plus montré son appui à la campagne de l’Arbre de l’espoir en lui permettant d’amasser une somme totale de 1 619 743 $. Le montant a été présenté au terme du grand Radiothon de l’Arbre de l’espoir de Radio-Canada, le point culminant de cette campagne annuelle.

Le grand rendez-vous radiophonique animé par Martine Blanchard et Janic Godin a été diffusé en direct du CCNB-Dieppe de 9 h à 19 h, sur les ondes d’ICI Radio-Canada Première. Ce sont les animatrices de CBC Jonna Brewer et Vanessa Blanch qui avaient lancé le bal, de 6h à 9h, avec la présentation du Radiothon de CBC Radio One. 

« Tout au long de la journée, nous avons entendu des témoignages imprégnés d’espoir, de courage et de détermination, explique Denis Larocque, coprésident de la campagne de l’Arbre de l’espoir. Oui, nous avons amassé beaucoup d’argent grâce aux bénévoles, donateurs et partenaires. Mais il faut aussi retenir que les gens qui combattent la maladie et les professionnels qui les soignent ont reçu un message clair aujourd’hui : ils ne sont pas seuls dans ce combat. Ils ont la population du Nouveau-Brunswick derrière eux, et nous en avons eu la preuve tout au long de cette 29ecampagne de l’Arbre de l’espoir! »

Joannie Benoit, survivante du cancer et coprésidente de la campagne de l’Arbre de l’espoir, a elle aussi vécu des émotions fortes.

« C’est fantastique! Les mots me manquent pour exprimer ma gratitude face à la générosité du public! Tout au long de la journée, nous avons entendu des témoignages touchants de patients, de survivants, de professionnels de la santé, de donateurs et de bénévoles. Les artistes sont venus nous dire qu’ils sont là pour nous appuyer. Tous ceux et celles qui sont passés par le CCNB de Dieppe aujourd’hui ont ceci en commun : ils croient la cause. Ils ont espoir qu’en unissant nos efforts, nous pourrons en faire plus pour combattre le cancer. L’union fait la force, et nous en avons encore une fois une la preuve aujourd’hui! »

Pour Mme Colette Francoeur, Directrice générale d’ICI Acadie, le Radiothon est rassembleur et mobilisateur. «  Nous ne pouvons rester indifférents devant un tel élan de générosité et devant tout le travail accompli dans les communautés pour combattre la maladie. C’est pourquoi la grande famille d’ICI Acadie est fière d’être associée à l’Arbre de l’espoir.  Je lève mon chapeau à toute notre équipe qui a relevé le défi encore une fois pour offrir une journée de radio mémorable et je félicite chaleureusement tous ceux et celles qui ont contribué au succès de cette campagne.  »

Jacques B. LeBlanc est PDG de la Fondation CHU Dumont. 

« Nous venons encore une fois de vivre un moment incroyable! Au nom des patients et du personnel médical, je remercie sincèrement tous ceux qui ont donné à la campagne de l’Arbre de l’espoir, que ce soit en faisant un don ou en offrant de leur temps pour appuyer la cause. Cette campagne connait du succès parce qu’elle repose sur des bases solides dans de nombreuses communautés du Nouveau-Brunswick, et la raison est simple : les retombées profitent aux patients des quatre coins de la province. Grâce aux fonds amassés, nous serons en mesure de continuer d’améliorer la qualité des soins offerts aux patients atteints du cancer. »

Les dons à la 29e campagne de l’Arbre de l’espoir seront investis afin d’améliorer les soins offerts au Centre d’oncologie Dr-Léon-Richard et dans les unités satellites du Nord. Les fonds serviront aussi à poursuivre les efforts de recherche contre le cancer, et à améliorer le confort des patients qui séjournent gratuitement à l’Auberge Mgr-Henri-Cormier de Moncton. 

Parmi les projets prioritaires, on retrouve : 
  • L’achat de l’instrumentation technique de Mohs, afin de traiter certains cancers de la peau;
  • La mise en place de la radiothérapie dynamique et adaptative, afin de mieux cibler les volumes à traiter et réduire la dose envoyée aux tissus sains;
  • L’achat d’appareil Vein Viewer pour mieux identifier le site de ponction veineuse et ainsi éviter les complications potentielles;
  • L’achat de fauteuils de traitements spécialisés qui sont plus confortables pour les patients, et plus ergonomiques pour les membres du personnel;
  • L’achat d’un applicateur Fletcher pour la tomodensitométrie et l’imagerie par résonance magnétique. Cet appareil est surtout utilisé dans le traitement du cancer du col de l’utérus.
  • Divers projets d’amélioration et d’entretien de l’Auberge Mgr-Henri-Cormier.
21558021 1151886581578148 4280543529908620686 nL’édition 2017 de La Virée a permis d’amasser 90 000 $ pour l’amélioration des soins et services de santé offerts au Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont. Plus de cent participants se sont donné rendez-vous le 9 septembre pour cette troisième édition de l’activité.

Les participants au Tour de l’espoir 2017 peuvent dire « mission accomplie ». Les quelque 70 cyclistes ont franchi la ligne d’arrivée en fin d’après-midi dimanche, devant des proches et amis venus les accueillir à la Place Assomption, à Moncton.

20543581 1653937827990483 7242529389382094456 o

Le Tour de l’espoir, présenté par la Banque Nationale, est une collecte de fonds qui vient contribuer directement à la campagne de l’Arbre de l’espoir. Les profits permettent l’achat d’équipements spécialisés et la formation des équipes surspécialisées du Centre d’oncologie Dr-Léon-Richard, l’achat de pièces d’équipement pour les unités satellites du Nord, l’appui aux efforts de recherche contre le cancer, et l’aménagement de l’Auberge Mgr-Henri-Cormier de Moncton. En 2016, le Tour de l’espoir avait permis d’amasser 113 000 $.

« Nous venons de vivre une aventure tout simplement incroyable, s’exclame la docteur Carole Williams, gynécologue-oncologue et coprésidente du Tour de l’espoir 2017. Nous avons reçu un accueil fantastique lors de notre passage dans différentes communautés. On a vraiment senti que les gens étaient là pour nous appuyer, et ça fait une grosse différence lorsqu’on tente de relever un tel défi physique. Nous avons aussi eu l’occasion d’échanger avec les autres participants, de nous faire des amis, et de partager les raisons pour lesquelles nous voulions prendre part au Tour de l’espoir. C’est une aventure qui restera longtemps gravée dans nos mémoires. »

Les organisateurs du Tour de l’espoir sont reconnaissants de l’appui des partenaires, qui ont fait de l’édition 2017 un réel succès. Jacques B. LeBlanc est le président-directeur général de la Fondation CHU Dumont.

« Le Tour de l’espoir, c’est réellement un travail d’équipe. En plus de relever un défi de taille, soit 650 km en quatre jours, les participants font appel à leurs proches et amis afin d’amasser des fonds. Nous sommes très reconnaissants de la générosité du public! Nous sommes aussi très chanceux d’avoir l’appui de la Banque Nationale, qui est derrière l’événement depuis le tout début. Et nous remercions aussi sincèrement Assomption Vie, Fitworks et le Groupe Savoie, sans qui cette édition n’aurait pas été possible. »

Le Tour de l’espoir a aussi bénéficié de l’appui des commanditaires suivants :  
  • Le Collège communautaire du Nouveau-Brunswick, campus de Campbellton;
  • Le New Brunswick Community College, campus de Miramichi
  • La Polyvalente Cité des jeunes A.-M.-Sormany d’Edmundston
  • Le Village de Grande-Anse
  • Le Village Historique Acadien de Caraquet
  • Le magasin Coop IGA de Dieppe
  • Le magasin Coop Tradition de Saint-Louis-de-Kent
  • Pharmacie Jean Coutu Dieppe
  • Ambulance Nouveau-Brunswick
  • Carter’s Septic Tank Service
  • My Days Off, Auto Detailing and Auto Accessories
  • Taylor Ford Lincoln de Moncton
 Réjean Després, vice-président en Atlantique, particuliers et entreprises à la Banque Nationale, était coprésident de l’événement pour une deuxième année.

«Nous connaissons tous quelqu’un qui combat ou qui a combattu un cancer. Le Tour de l’espoir est l’exemple parfait d’un événement rassembleur qui permet d’amasser des fonds pour venir en aide aux patients, tout en faisant la promotion de saines habitudes de vie. Je pense qu’on peut lever notre chapeau aux quelque 70 participants, qui ont fait un travail remarquable. N’oublions pas non plus les dizaines de bénévoles, dont plusieurs employés de la Banque Nationale, qui ont donné un sérieux coup de main aux cyclistes durant ces quatre journées intenses de vélo. Sans eux, rien de tout cela n’aurait été possible. La Banque Nationale est fière d’appuyer cet événement! »

Pour le vice-président du Cabinet provincial de la campagne de l’Arbre de l’espoir, Claude Paré, le Tour de l’espoir 2017 est une réussite sur toute la ligne.

« Je dis mille fois bravo à tous les cyclistes et à toute l’équipe de soutien! Ils ont relevé ce défi avec brio, et nous sommes extrêmement fiers de les compter au sein de la grande famille de l’Arbre de l’espoir. Ils ont fait preuve de courage et de détermination, en s’inspirant de ceux et celles qui combattent si courageusement la maladie. L’union fait la force, et je vous assure que les fonds amassés lors de l’édition 2017 feront une différence considérable dans la qualité des soins offerts aux patients du Nouveau-Brunswick. »
GOLF17 1La Classique de golf Banque Scotia – BMW Moncton a encore une fois été couronnée de succès cette année, avec la remise d’un chèque de 90 000 $ à la Fondation CHU Dumont. Les fonds amassés permettront l’achat de deux pièces d’équipements : une lumière chirurgicale Berchtold LED qui fournit un éclairage de la plus haute qualité pour les procédures chirurgicales; et un système d’ultrason Voluson S10 qui offre une qualité d’image exceptionnelle  ainsi que des outils avancés au sein d’une large gamme d’applications aidant ainsi aux professionnels de la santé à prendre des décisions cliniques cruciales en toute confiance.

« C’est tout simplement incroyable, affirme la Dre Sylvie Nadeau, obstétricienne-gynécologue au CHU Dumont et membre du comité organisateur. La Classique de golf s’est taillé une place de choix parmi les événements à ne pas manquer durant l’été, et ce fut encore une fois le cas cette année. Grâce aux gens qui ont participé, nous serons en mesure de continuer d’améliorer les soins offerts au Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont, et nous en sommes très reconnaissants! »

La Classique de golf, qui en était à sa 16e édition, était fièrement commanditée par la Banque Scotia et BMW Moncton. Les coprésidents, Chris Bacich, Directeur général de BMW Moncton, et Emile Albert, Directeur de succursale à la Banque Scotia, sont ravis des résultats.

« Nous ne pouvons pas demander mieux, explique M. Bacich. Les gens ont eu du plaisir tout en appuyant une bonne cause. BMW Moncton est extrêmement fier d’appuyer la Fondation CHU Dumont dans l’amélioration des soins offerts aux patients. »
GOLF17 3
Emile Albert renchérit. « Quelle belle journée et quel résultat fantastique ! Nous sommes ravis du déroulement de la journée et du montant amassé. En appuyant la Classique de golf, la Banque Scotia souhaite avoir un impact positif dans la communauté. Je pense qu’on peut dire "mission accomplie"! »

Pour René Collette, président du conseil d’administration de la Fondation CHU Dumont, le nombre de participants à la 16e Classique de golf et le montant du chèque présenté en fin de journée démontrent l’importance qu’accorde la communauté à l’amélioration des soins offerts au Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont.

« Chaque année, nous sommes enchantés par le taux de participation à notre événement et cette année ne fait pas exception. L’appui que nous recevons démontre à quel point les gens croient dans la cause, et veulent faire une différence.  Les fonds amassés viendront appuyer des projets qui amélioreront l’expérience des patients au CHU Dumont. Merci à tous et à toutes et à l’an prochain! »

En plus d’une ronde de golf sur le superbe terrain Fox Creek de Dieppe et d’un délicieux repas steak et homard, les participants à la 16e Classique de golf Banque Scotia – BMW Moncton étaient inscrits à un tirage pour remporter un forfait voyage d’une valeur de 6 000$!
La quatrième édition d’Un phare dans la nuit a été couronnée de succès, grâce à la participation de centaines de gens de la communauté qui sont venus montrer leur appui à une approche complète de rétablissement en santé mentale. L’événement avait lieu les 16 et 17 juin à l’Université de Moncton.
BEN 5679
Le Dr Gabriel Girouard, au piano, accompagne Brigitte Sonier-Ferguson, Directrice régionale de recherche, formation et affaire académiques. Photo : Ben Champoux 

Plus de 500 personnes ont pris part à la course la plus électrisante de l’été, le vendredi 16 juin à Moncton, permettant ainsi d’amasser 20 000$ pour appuyer le Centre de santé du sein du Centre d’oncologie Dr-Léon-Richard. Ces fonds serviront à faire l’achat de prothèses et soutiens-gorge pour les patientes atteintes du cancer du sein.
Course17
« Nous venons de vivre un moment incroyable!, souligne avec enthousiasme la Dre Jocelyne Hébert, chirurgienne au Centre de santé du sein et présidente du comité organisateur de l’événement. Le soutien que nous avons reçu de la population, encore une fois cette année, nous fait chaud au cœur, et nous confirme que le public est derrière nous. Les fonds amassés vont faire une différence considérable dans la vie des patientes, ici même au Nouveau-Brunswick, et nous en sommes très reconnaissants. »

Encore une fois cette année, marcheurs et coureurs étaient invités à parcourir une distance de 5 kilomètres. Le départ de la Course de nuit électrisante a été donné à 21h, devant le Centre d’oncologie Dr-Léon-Richard de Moncton. L’arrivée s’est déroulée dans une ambiance festive, avec une réception et des rafraichissements pour les participants.

« Ce qui est clair dans mon esprit, c’est que la population a encore une fois répondu à l’appel cette année, en venant démontrer son appui au Centre de santé du sein, aux professionnels qui y travaillent, et aux patientes qui y reçoivent des soins de grande qualité, explique Jacques B. LeBlanc, président-directeur général de la Fondation CHU Dumont. La Course de nuit électrisante est l’exemple parfait d’un événement qui est à la fois rassembleur, amusant, et familial. Au nom de la Fondation, je dis merci à tous ceux qui y ont pris part! »

Tink Swetnam est patiente du Centre de santé du sein. Pour elle, l’événement avait une signification particulière. « En tant que patiente, je dois dire que c’était très touchant de voir toutes ces personnes se réunir pour appuyer la cause. J’ai senti une solidarité dans mon propre combat contre la maladie. Nous avons eu beaucoup de plaisir, et les participants sont repartis en sachant qu’ils ont fait une différence positive dans la vie des patientes atteintes du cancer du sein. 
L’édition 2017 du Tour de l’espoir sera la plus courue depuis la création de l’événement, en 2011. En tout, 61 cyclistes ont confirmé leur participation à l’événement, qui aura lieu du 27 au 30 juillet.
Tour16 8

« Nous sommes ravis du taux de participation, s’exclame Dre Carole Williams, coprésidente de l’événement et gynécologue-oncologue au CHU Dumont. Je suis convaincue que les cyclistes qui prendront part à l’édition 2017 du Tour de l’espoir vont vite réaliser à quel point cette activité est rassembleuse et valorisante. »

Un participant repartira avec un forfait voyage d’une valeur de 6 000 $!

La Fondation CHU Dumont est fière d’annoncer le retour de sa Classique de golf Banque Scotia BMW-Moncton. L’événement aura lieu le mercredi 28 juin 2017, au Club de golf Fox Creek de Dieppe. L’an dernier, la Classique de golf avait permis d’amasser 80 000 $ pour l’amélioration des soins offerts au Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont.

Cette année, un heureux participant à la Classique de golf remportera un forfait voyage d’une valeur de 6 000 $, comprenant deux billets pour assister à une course de la Formule E à Montréal, le transport par avion, l’hébergement, un accès à la loge VIP, un tour de piste à bord d’une BMW i8, une visite des puits des écuries, et bien plus!

Une somme de 106 000 $ fut recueillie au profit des patients du Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont lors du 22e Gala de la Saint-Valentin de la Fondation CHU Dumont le 11 février dernier.
IMG 0436
Sur la photo (de gauche à droite) :

Les coanimatrices de la soirée, Camille Bourdeau et Jonna Brewer, M. Dennis Abud, président du comité organisateur du Gala de la Saint-Valentin; Mme Nathalie Gasse Farrah, gestionnaire du développement, Fondation CHU Dumont; Mme Nadine Duguay-Lemay, conseillère marketing régional, Particuliers et Entreprises, région Centre-Ouest – Atlantique, Banque Nationale; M. René Collette, président du Conseil d’administration de la Fondation CHU Dumont; M. Jacques B. LeBlanc, président-directeur général de la Fondation CHU Dumont.

DSC 0869Une centaine de passionnés de voitures ont amassé 52000‎ $ pour l’amélioration continue des soins de santé offerts au Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont lors de La Virée 2016, qui a eu lieu le samedi 10 septembre.

Sous une belle journée chaude et ensoleillée, 40 voitures ont suivi le parcours de près de 500 km vers différentes destinations originales et exclusives. La Virée est une activité de collecte de fonds qui s’adresse aux amateurs de voitures ayant le bien-être de leur communauté à cœur.

DSC 0761

La Fondation CHU Dumont a lancé, le 24 août 2016, la deuxième édition de La Virée, une activité de collecte de fonds qui s’adresse aux amateurs de voitures de la région.

Comme l’an dernier, les fonds amassés lors de La Virée iront vers l’achat éventuel d’un système chirurgical da Vinci. Cet appareil sera utilisé dans le nouveau bloc opératoire, présentement en construction au Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont.

L’émotion était à son comble, le dimanche 24 juillet, lorsque les quelque cinquante participants au Tour de l’espoir 2016 ont franchi la ligne d’arrivée, à Moncton, après avoir parcouru une distance totale de plus 650 kilomètres en trois jours.
Tour16 2

 D754695
La 15e Classique de golf Banque Scotia – BMW Moncton a encore une fois été couronnée de succès, avec la participation de plus de 40 équipes. L’événement, qui s’est tenu le mercredi 29 juin au Club de golf Fox Creek de Dieppe, a permis d’amasser 80 000 $.


« Nous sommes ravis du succès de l’événement, explique M. Emile Albert, Directeur du développement des PME pour l’est du Nouveau-Brunswick et l’Île-du-Prince-Édouard à la Banque Scotia, et coprésident de la Classique de golf. Encore une fois cette année, nous avons bénéficié de l’appui du public et des nombreux commanditaires, et nous leur en sommes très reconnaissants. » 

 D754461
La première édition de la « Course de nuit électrisante » a été couronnée de succès, grâce à la participation de 400 coureurs. L’événement, qui s’est tenu à Moncton le vendredi 24 juin à compter de 21h, visait à amasser des fonds pour fournir des prothèses et soutiens-gorge aux patientes atteintes du cancer du sein. Une somme de 10 000 $ a été amassée, ce qui ravit les organisateurs.


« C’est extraordinaire, nous venons de vivre un moment magique, s’exclame la Dre Jocelyne Hébert, chirurgienne au Centre de santé du sein. Cette course, c’était une façon pour la population de venir montrer son appui à la cause et au travail qui se fait au Centre de santé du sein. Nous sommes extrêmement reconnaissants du soutien que nous avons reçu, et nous avons déjà hâte à l’édition 2017! Je vous assure que les fonds amassés feront une différence considérable dans la vie des patientes atteintes du cancer du sein. »

Notre mission

Engager pleinement les partenaires et la communauté dans l’amélioration des services de soins de santé du Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont.

Chaque don fait envers le CHU Dumont

fait une différence substantielle dans la livraison des soins de santé.

Faites un don