Cheque


 
Moncton, le 15 juin 2018 – C’est à l’extérieur du Centre d’oncologie Dr-Léon-Richard que se sont rassemblé plus de 500 personnes ce soir pour la 3e Course de nuit électrisante qui a permis d’amasser une somme d’environ 24 000 $ au profit des patientes du Centre de santé du sein.

Cette année encore, la totalité des fonds recueillis ira à l’amélioration des services offerts aux femmes atteintes du cancer du sein. Les fonds amassés ce soir iront vers le maintien des services non assurés offerts aux patientes en besoin et à l’amélioration de la qualité de vie des patientes du Centre de santé du sein.

« Depuis les deux dernières années, les fonds amassés par cette activité nous permettent de faire l’achat de prothèses et de soutiens-gorges dont nous offrons à nos patientes qui ne sont pas assurées, » explique Dre Jocelyne Hébert, chirurgienne au Centre de santé du sein et membre du comité organisateur de la course. « Certaines patientes peuvent se voir jusqu’à un an sans pouvoir travailler; il peut alors être difficile de se justifier l’achat de prothèses et de soutiens-gorges qui peuvent coûter jusqu’à 400 $. Nous avons également un fond réservé pour les patientes désirant un soutien psychologique. Notre objectif, c’est d’appuyer nos patientes qui peuvent vivre une période  très difficile. »

De plus, une part des recettes de la course 2018 ira vers l’achat d’un appareil électrocautère avec évacuation de fumée.

« Cet appareil permettra aux chirurgiens de faire des biopsies du sein ouvertes sous anesthésie locale directement au Centre de santé du sein, » poursuit Dre Hébert. « Offrir les biopsies sur place pourra diminuer le temps d’attente pour certaines patientes qui éviteront l’attente pour une salle d’opération. »

Pour Jeannette Mallet, survivante et membre du comité organisateur, la Course de nuit électrisante est symbole d’un mouvement de solidarité et d’encouragement à celles qui ont vécu ou qui vivent le combat.

« C’est très touchant de voir un si grand nombre de gens de la communauté se rallier afin de soutenir cette cause et ces femmes. »

La Course de nuit électrisante s’adresse aux adeptes et aux débutants. Les participants ont l’option de marcher, courir ou combiner marche et course sur une distance totale de cinq kilomètres.

Sur la photo de gauche droite :

Le comité organisateur de la Course de nuit électrisante

Tink Swetnam, Jeannette Mallet, Sylvie Landry, Karine Lagacé, Margot O’Brien, Caroline Paulin, Dre Jocelyne Hébert, Diane Doiron et Lucie Roy.

-30-

 

Médias :

Isabelle Stewart
Agente des communications
Fondation CHU Dumont
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
506-869-2106
Moncton, le 10 mai 2018 - C’est la Semaine de la santé mentale, et le public est invité à célébrer le tout en grand en participant au spectacle Un phare dans la nuit. Ce grand spectacle de variétés aura lieu le samedi 12 mai, à compter de 19h, à la Salle Jeanne-de-Valois de l’Université de Moncton. Il sera précédé d’une exposition d’art, au même endroit, à compter de 17h. L’entrée est libre, mais les dons seront acceptés sur place.

«Je peux vous assurer que le public aura droit à tout un spectacle, affirme le Dr Patrick Marcotte, psychiatre au CHU Dumont et fondateur d’Un phare dans la nuit. Avec cet événement rassembleur et positif, nous atteignons plusieurs objectifs. Nous parlons positivement de santé mentale, et nous donnons une occasion à des artistes de la région de monter sur scène et de montrer leur talent devant public. Certains des artistes ont eux-mêmes été confrontés à des problèmes de santé mentale, alors que d’autres y prennent part pour appuyer la cause. Nous souhaitons de tout coeur que le public soit au rendez-vous encore une fois cette année pour une soirée qui s’annonce des plus mémorables.»

Pour cette cinquième cuvée d’Un phare dans la nuit, les organisateurs ont retenu le thème des multiples visages des troubles mentaux.

« Il y a des points communs entre les divers troubles mentaux, comme la souffrance, la stigmatisation ou l’incompréhension, l’isolement, le déraillement de la perception de soi, des autres, de la vie et du futur, explique le Dr Patrick Marcotte. Toutefois, on a tendance à tort à mettre dans le même panier, sans distinctions, les problèmes de santé mentale, alors qu’en fait, comme pour la santé physique, de nombreuses maladies et dimensions sont en jeu. Les attitudes et interventions à préconiser varient selon les problématiques identifiées. Pour une société qui saisira mieux la réalité du domaine de la psychiatrie, il faut rapidement en venir à une vision plus nuancée. »

Frank Williams est infirmier en psychiatrie au CHU Dumont, musicien, et porte-parole officiel d’Un phare dans la nuit. 

«C’est un honneur pour moi d’être porte-parole de cet événement! En tant qu’infirmier en santé mentale et musicien, je sais à quel point les arts peuvent avoir un impact positif sur notre état d’esprit et sur notre santé en général. Les artistes qui seront présents cette année auront consacré beaucoup de temps et d’énergie afin de venir présenter le fruit de leur travail, et je souhaite que le public soit au rendez-vous pour les appuyer.»

Jacques B. LeBlanc, Président-directeur général de la Fondation CHU Dumont, explique l’importance de l’événement Un phare dans la nuit.

«Nous devons unir nos efforts afin de mettre fin aux préjugés entourant la santé mentale, affirme-t-il. Chaque année, des artistes d’ici et une belle équipe de bénévoles unissent leurs efforts pour nous présenter un spectacle d’une grande qualité, et cette année ne fera pas exception! Nous sommes très heureux de voir que l’événement continue de connaître du succès, et nous invitons le public à venir en grand nombre encore une fois cette année.

L’événement en bref
Exposition d’art
Salle Jeanne-de-Valois
Université de Moncton
12 mai, à compter de 17h
Entrée libre; dons acceptés à l’entrée

Grand spectacle de variétés
Salle Jeanne-de-Valois
Université de Moncton
12 mai, à compter de 19h
Entrée libre; dons acceptés à l’entrée

Pour obtenir plus de détails sur les activités d’Un phare dans la nuit 2018 :
Web : www.chudumont.ca (Campagnes et événements > Un phare dans la nuit)
Par courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Pour faire un don : www.chudumont.ca

-30-

 
MÉDIAS
Pour faire une entrevue : 
Denis Robichaud
Directeur des communications et des relations publiques
Fondation CHU Dumont
506 869-2835
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Communiqué pré course
Moncton, le 6 avril 2018 –
La Course de nuit électrisante sera de retour pour une troisième édition le 15 juin prochain. Marcheurs et coureurs sont invités à participer à cette course qui vise à amasser des fonds pour soutenir les patientes atteintes du cancer du sein. Le départ sera donné à 21h devant le Centre d’oncologie Dr-Léon-Richard.

« La Course de nuit électrisante regroupe tous les éléments nécessaires pour en faire une soirée mémorable : de l’activité physique, l’occasion de socialiser et s'amuser entre amis et famille ainsi que l’occasion d’appuyer une excellente cause », explique Dre Jocelyne Hébert, chirurgienne au Centre de santé du sein et membre du comité organisateur.

La Course de nuit électrisante s’adresse aux adeptes et aux débutants. Les participants ont l’option de marcher, courir ou combiner marche et course sur une distance de cinq kilomètres. L’an dernier, l’événement s’est déroulé dans une ambiance festive et a permis d’amasser 20 000 $.

Les fonds amassés par l’édition 2018 iront toujours vers le maintien des services non assurés offerts aux patientes en besoin et à l’amélioration de la qualité de vie des patientes du Centre. De plus, cette année, une part de la somme recueillie ira au développement d’une clinique de suivi pour les patientes à risque élevé, ainsi que pour la mise sur pied d’un service de dépistage génétique.

Jacques B. LeBlanc, président-directeur général de la Fondation CHU Dumont, se dit convaincu que la troisième édition sera un autre succès retentissant pour la Course de nuit électrisante.

« Nous sommes très chanceux de pouvoir compter sur l’expertise de l’équipe du Centre de santé du sein au Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont. En participant à cette course, le public vient montrer son appui au personnel du Centre et aux patientes qui y reçoivent des soins de grande qualité. L’an dernier, plus de 500 personnes ont accepté l’invitation et ont permis de recueillir une somme de 20 000 $ qui a fait une réelle différence dans la vie de ces patientes. Nous espérons nous dépasser encore une fois cette année. »

-30- 


Inscriptions en ligne : runningroom.com ou au bureau de la Fondation CHU Dumont

Coût d’inscription : 30 $ / 35 $ par participant après le 31 mai

Date limite pour recevoir un t-shirt : 10 juin

Médias :

Isabelle Stewart

Agente des communications

Fondation CHU Dumont

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

506-869-2106

Moncton, le 8 mai 2018 - C’est avec grande fierté que le comité organisateur du Tour de l’espoir annonce que l’entreprise acadienne Assomption Vie sera le présentateur officiel de l’événement pour les trois prochaines années. 

Le Tour de l’espoir est un des événements de marque de la campagne de l’Arbre de l’espoir, qui amasse annuellement des fonds pour améliorer le confort et la qualité des soins offerts aux patients atteints du cancer, ici même au Nouveau-Brunswick. En 2017, le Tour de l’espoir avait permis d’amasser 160 000$.

Depuis de nombreuses années maintenant, Assomption Vie appuie fièrement la campagne de l’Arbre de l’espoir. Réjean Boudreau, vice-président, Chef du développement organisationnel à Assomption Vie se réjouit de cette annonce. « Nous sommes très heureux d’apporter notre appui au Tour de l’espoir. Cet été, plus de 130 cyclistes pédaleront sur une distance de 650 km en quatre jours afin d’amasser des fonds pour la campagne. Ça prend beaucoup de courage et de détermination pour relever un tel défi! Et c’est pourquoi nous sommes si heureux de devenir le présentateur officiel de l’événement, et de démontrer clairement aux cyclistes que nous sommes derrière eux! », ajoute M. Boudreau.

Le président-directeur général de la Fondation CHU Dumont, Jacques B. LeBlanc, se réjouit de ce partenariat. «Assomption Vie est, depuis de nombreuses années, un partenaire de premier plan pour le Tour de l’espoir et pour la campagne de l’Arbre de l’espoir. Notre campagne célèbre cette année ses 30 ans, et c’est notamment grâce à des entreprises comme Assomption Vie que nous sommes toujours là pour appuyer l’amélioration des soins en oncologie au Nouveau-Brunswick. Au nom des patients, du personnel médical, et des participants au Tour de l’espoir, je dis merci à Assomption Vie.»

C’est avec beaucoup d’enthousiasme que la coprésidente du Tour de l’espoir 2018, Denise Landry-Nadeau, accueille cette nouvelle. «Nous avons tous le même objectif : amasser le plus d’argent possible pour la cause. Nous voulons soutenir le Centre d’oncologie Dr-Léon-Richard, les unités satellites du Nord, l’Auberge Mgr-Henri-Cormier, et la recherche contre le cancer. En nous appuyant ainsi, Assomption Vie nous donne une bonne poussée dans le dos vers l’atteinte de nos objectifs. C’est avec grande fierté que nous porterons le gilet de cycliste arborant le logo d’Assomption Vie en juillet prochain!»

La 8e édition du Tour de l’espoir aura lieu du 26 au 29 juillet. Durant la première journée de l’événement, les cyclistes partiront d’Edmundston et pédaleront jusqu’à Campbellton, où ils s’arrêteront pour la nuit. Le vendredi, les participants pédaleront en direction de Caraquet, en passant par la région Chaleur. Le samedi, le peloton passera par Tracadie et Neguac avant d’arriver à Miramichi, l’arrêt pour cet avant-dernier tronçon. Le dimanche, les cyclistes feront la route de Miramichi à Moncton, en passant par le comté de Kent. 

Pour plus de détails sur le Tour de l’espoir 2018 : 

www.arbredelespoir.ca/fr/tour-de-l-espoir/tour-de-l-espoir-2018

Pour appuyer un cycliste : 

www.tourespoir.com

Pour faire une entrevue : 

Denis Robichaud
Directeur des communications et des relations publiques
Fondation CHU Dumont
506 869-2835
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Emmanuelle Robinson 
Conseillère en communication
Assomption Vie
506 870-9153 (x 5252)
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Moncton, le 5 avril 2018 - La Semaine de la santé mentale sera célébrée en grand au Nouveau-Brunswick, alors que l’événement Un phare dans la nuit sera de retour pour une cinquième édition! Cette année, les organisateurs proposeront un grand spectacle, une exposition d’art, ainsi qu’une marche/course de 5 km.

«Nous sommes très heureux de voir l’évolution de cette activité rassembleuse et positive, explique le Dr Patrick Marcotte, psychiatre au Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont et instigateur d’Un phare dans la nuit. Notre objectif principal avec Un phare dans la nuit, c’est de faire parler positivement de santé mentale. Certains des participants à l’événement ont eux-mêmes été confrontés à des problèmes de santé mentale, alors que d’autres y prennent part pour appuyer la cause. Nous invitons la population à venir soutenir la cause, soit en se joignant à nous pour faire de l’activité physique, ou en assistant à notre grand spectacle qui, encore une fois, en mettra plein la vue!»

La Semaine de la santé mentale s’ouvrira avec la marche/course d’Un phare dans la nuit le 6 mai à compter de 9h30, au Stade Moncton 2010. L’inscription, au coût de 20 $, se fera sur place. L’entrée est gratuite pour les enfants.

Le samedi 12 mai, le public est convié à la Salle Jeanne-de-Valois pour le grand spectacle d’Un phare dans la nuit, ainsi que l’exposition d’art. L’exposition commencera à 17h, alors que le spectacle sera présenté à compter de 19h. L’entrée est libre, mais les dons seront acceptés à l’entrée.

«J’ai eu la chance de voir le calibre des artistes de cette année, et je peux vous assurer que les gens auront droit à un excellent spectacle, affirme Frank Williams, porte-parole de l’événement. En tant qu’infirmier en santé mentale et musicien, je sais à quel point les arts peuvent avoir un impact positif sur notre état d’esprit et sur notre santé en général. Les artistes qui seront présents cette année auront consacré beaucoup de temps et d’énergie afin de venir présenter le fruit de leur travail, et je souhaite de tout coeur que le public soit au rendez-vous pour les appuyer.»

Pour Jacques B. LeBlanc, Président-directeur général de la Fondation CHU Dumont, l’événement Un phare dans la nuit a une importance particulière.

«La Fondation CHU Dumont appuie cet événement parce que nous croyons fermement en l’importance d’en faire plus pour parler positivement de santé mentale dans notre société. Nous devons unir nos efforts afin de mettre fin aux préjugés entourant la santé mentale. Nous sommes ravis de voir que l’événement continue de connaître du succès, et nous invitons le public à venir en grand nombre encore une fois cette année.»

Le thème de la 5e édition

Pour cette cinquième cuvée d’Un phare dans la nuit, les organisateurs ont retenu le thème des multiples visages des troubles mentaux.

« Il y a des points communs entre les divers troubles mentaux, comme la souffrance, la stigmatisation ou l’incompréhension, l’isolement, le déraillement de la perception de soi, des autres, de la vie et du futur, explique le Dr Patrick Marcotte. Toutefois, on a tendance à tort à mettre dans le même panier, sans distinctions, les problèmes de santé mentale, alors qu’en fait, comme pour la santé physique, de nombreuses maladies et dimensions sont en jeu. Les attitudes et interventions à préconiser varient selon les problématiques identifiées. Pour une société qui saisira mieux la réalité du domaine de la psychiatrie, il faut rapidement en venir à une vision plus nuancée. »

Pour obtenir plus de détails sur les activités d’Un phare dans la nuit 2018 :
Web : www.chudumont.ca (Campagnes et événements > Un phare dans la nuit)
Par courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Pour faire un don : www.chudumont.ca
-30-

 

MÉDIAS
Pour faire une entrevue :
Denis Robichaud
Directeur des communications et des relations publiques
Fondation CHU Dumont
506 869-2835
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Notre mission

Engager pleinement les partenaires et la communauté dans l’amélioration des services de soins de santé du Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont.

Chaque don fait envers le CHU Dumont

fait une différence substantielle dans la livraison des soins de santé.

Faites un don